Ne croyez pas qu'il ne se soit rien passé
depuis mon dernier post.

Vous savez très bien ce qu'il nous est tombé
dessus depuis.

Le Professor Draw-Draw a posé son atelier de
confinement dans sa caravane du fond du jardin,
et de ce poste de retraite, il guète le voisinage,
l'oreille collée au transistor pour savoir si le Monde
bouge encore.

Et comme se serait dommage de rater une occasion
d'imprimer, voilà qu'une nouvelle série de cartes postales
prend naissance sur le lit de la presse à épreuve.

Ça s'intitule "Chroniques de la couronne" et ça raconte,
quasiment au jour le jour,  le quotidien de cette drôle de période.

Vous en verrez ici la façon numérique, les originaux typographiques
passant mal au scanner.

chauve-souris

Les rumeurs en tout genre envahissent
la toile. J'ai même entendu dire que c'était
la 5G qui était à l'origine du mal.

 

 

corona-vacances

Le vendredi d'avant le confinement,
j'intervenais dans un collège où
les élèves n'avaient pas l'air spécialement inquiets
...

 

guerre

Le discours d'un président, dont les
forces de l'ordre ont quand-même passé
beaucoup de temps à casser la gueule
à beaucoup de gens, paraissait bien
déplacé.

 

 

je-me-lève

Quand toutes les obligations disparaissent,
pas toujours facile de garder un rythme de travail.

 

l-argent

C'est la question qu'aiment se poser
les personnes qui n'en gagne pas.

 

balcons

Tous les soirs, les habitants se mettent
aux balcons et applaudissent le
personnel soignant. Seront-ils
dans les prochaines manifs pour défendre
ce qu'il reste de l'hôpital public ?

 

cours

Quand on sortira de cette période confinée,
vers où irons-nous ? La méga-modernité
numérique, ou le retour à la terre ?

 

mon-fils

Je n'adore pas les chemins que suit
l'éducation nationale. Cette période de
télé-aprentissage qui sélectionne encore plus
ceux qui peuvent suivre des cours et les autres
n'a rien pour me rassurer.

 

travaillez

Un message qui ferait hurler les situationistes.
Mais les discours des différents ministres
sont un peu contradictoires en ce début
de crise.

youporn

Une erreur de prononciation, et hop !

 

poison

1er avril pas très drôle...

 

premier

Des voix s'élèvent, demandant
au président de rétablir l'ISF en
solidarité avec les plus démunis.
-"Hé Manu ! Tu descends ?"

the-show

Des orchestres se montent à distance,
jouant notamment ce titre de Queen :
"the show must go on"