16 janvier 2007

Posté par drawdraw à 16:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 janvier 2007

Posté par drawdraw à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2007

Posté par drawdraw à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2007

le boss, le chef, le grand manitou, le fromage de tête...

Posté par drawdraw à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 janvier 2007

Le français en s'amusant

aïeul(e), n. = grand-parent, ancêtre.Un seul singulier, mais deux pluriels : les aïeuls = les grands-parents,les aîeux = les ancêtres. AH ! Vous le saviez, ça ?Plein d'autres pièges rigolodans "Le pluriel de bric-à-brac"d'Irène Nouailhaccollection le goût des mots,éditions Points P15477 euros.
Posté par drawdraw à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 janvier 2007

Pour toi, Nicolas :

"Qui pourrait ignorer dans notre siècle, que celui qui trouve son intérêt à affirmer instantanément n'importe quoi va toujours le dire n'importe comment ?" G. Debord in "Panégyrique, tome premier." Ed. Gallimar, 1989.
Posté par drawdraw à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2007

Posté par drawdraw à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 janvier 2007

la suite ! La suite !

Posté par drawdraw à 16:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2007

ticket chic, ticket choc !

Dernier coup de projecteur,  sur l'oeuvre de J. M. Alberola, artiste contemporain qui a l'élégance de ne pas trop se prendre au sérieux tout en faisant sérieusement les choses, et qui est, à mes yeux d'iconoclaste, un des tout grand peintre d'aujourd'hui. Bref, après le coup de brosse, une fois qu'il a fini de peindre et qu'il lui reste de la peinture, JMA fabrique de ses petites mains des liasses de ticket de métro et les trempe dans ses restes de couleurs. Et voilà le résultat. L'oeuvre porte un titre, qui a une importance... [Lire la suite]
Posté par drawdraw à 21:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 janvier 2007

Le pied !

Dans ma courte vie, j'ai rencontré un bon paquet de zinzins azimutés, mais là, on touche le sublime.Il s'agit pour ce vieux paysan du coin de ramasser tous les cailloux qui ont une forme de... pied ! Du coup, c'est un peu comme avec mes lettres, une fois qu'on est pris au jeu, on ne peut s'empecher d'inspecter le moindre gravier pour voir si, par hasard, il mériterai de figurer dans la collection de Papy !
Posté par drawdraw à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]