19 mai 2015

Contre-plongée (dans le temps)

Quatrième gravure de cette série de cinq, fruit d'une lente erranceau Muséum d'histoire naturelle de Paris. Il s'agit toujours de linoléum à planche perdue, mais j'ai ici suivi unestratégie différente. Jusqu'alors, j'avais d'abord imprimé les couleurscorrespondantes au décors, pour finir par, en général, trois gris pourles squelettes. Ici, donc, j'ai commencé par un gris foncé, puis un grisclair, puis un blanc (qui a vite tourné au gris), pour ensuite poser unmarron foncé, puis un orange. Dans un élan de folie "pop", j'ai... [Lire la suite]