30 mai 2015

Les pieds sur la table

Voici donc la dernière estampe de cette série de cinq, sur le thème des Traces,pour la biennale de gravure du musée de Saint-Maur, on verra bien ce que ça donne. En attendant, qu'on ne me parle plus de squelette ou de muséum avant un bon moment. Cette dernière gravure comporte sept passages couleurs, les deux premiers étant très prochesau niveau de la teinte et de l'intensité, l'un des deux est sans doute superflu, mais c'est comme ça. Voici donc la plaque, préparée pour le premier passage. Le dessin est posé au bic, et seule... [Lire la suite]

19 mai 2015

Contre-plongée (dans le temps)

Quatrième gravure de cette série de cinq, fruit d'une lente erranceau Muséum d'histoire naturelle de Paris. Il s'agit toujours de linoléum à planche perdue, mais j'ai ici suivi unestratégie différente. Jusqu'alors, j'avais d'abord imprimé les couleurscorrespondantes au décors, pour finir par, en général, trois gris pourles squelettes. Ici, donc, j'ai commencé par un gris foncé, puis un grisclair, puis un blanc (qui a vite tourné au gris), pour ensuite poser unmarron foncé, puis un orange. Dans un élan de folie "pop", j'ai... [Lire la suite]
29 mars 2015

Et toujours, ils rient

  Ce lino gravé, intitulé "La Meute" en référence à un romand'un de mes écrivains de sf français de prédilection, Serge Brussolo,était le premier d'une série consacrée au muséum d'histoire naturellede Paris, et à son incroyable galerie de l'évolution. Voici la deuxième image de cette série, un lino à planche perduecomme d'habitude, dont voici les étapes de réalisation... Le premier passage est marron foncé. Comme j'utilise souvent desencres typos glanées ici où là, cela offre parfois des surprises. Cemarron foncé a été... [Lire la suite]
Posté par drawdraw à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mars 2015

Un ciel d'orange (à Lyon)

La très bonne maison "La Maison" a eu la gentillesse de me commanderl'exécution d'une gravure dont la seule limite était le format de la page, un A4.Voici donc "Un ciel d'orange", une gravure à planche perdue, comme d'hab', entrois passages couleurs que je m'en vais vous expliquer de suite. Voici donc la plaque prête à être gravée. Je pose mon motif au crayon, puis austylo bic, dont l'encre résiste parfaitement aux essuyages successifs de la plaque. Voici la plaque encrée pour le premier passage, avec un orange qui a l'airtrès peu... [Lire la suite]